Le champagne de Janette semble être le breuvage parfait pour les grandes occasions. Dans un article précédent, je parlais de Ginette qui a servi cette recette à son mariage. Eh bien c’est au tour de Monique de m’écrire qu’elle a confectionné le champagne de Ma’m Bertrand à la première communion de sa fille en 1969. Elle poursuit:

Je dois vous dire qu’à chaque fois les gens étaient incrédules à savoir que c’est moi qui l’avais fait. Quel souvenir pour moi et bonne chance dans votre dégustation prochaine. C’est délicieux.

Dommage qu’il ne soit pas prêt pour dégustation ce soir pendant la soirée des Oscars qui se déroule en ce moment. Il aurait accompagné parfaitement les sandwichs pas d’croûte de luxe que j’ai préparés.

3 sortes de sandwichs pas d’croûte.

1er: prosciutto, tomates confites, roquette et bocconcini

2e: pommes vertes, cheddar, miel et moutarde sur pain aux noix

3e: poulet, céleri et mayonnaise

Et en attendant le champagne (non pétillant) de Janette, des bulles pas chères, pas chères:

On aura le champagne de Janette pour célébrer le printemps, c’est déjà bien. Ah… et… je vote pour “Démineurs” pour film de l’année aux Oscars.