Il reste un mois à cette expérience d’Avec un grand cru. J’ai hâte de goûter aux alcools. Bilan de santé des trois recettes:

La couleur du vin au pain est assez fascinante. On dirait une limonade verte fluo. Le pain, lui, cherche toujours à s’échapper en se logeant le plus haut possible du récipient. L’internaute Alfred me demandait comment j’avais l’intention de retirer le pain du bac? Bonne question! Je vais sûrement siphonner le vin. À suivre… Des suggestions?

Le champagne change de couleur depuis qu’il a été embouteillé. Il s’éclaircit. Je constate qu’il y a des dépôts dans le fond des bouteilles, même si le liquide a été filtré. Le prochain filtrage sera donc extrêmement utile. Notre ami internaute Alfred nous dit que je pourrais consommer le champagne tout de suite, mais que le temps d’attente sert à éclaircir le vin justement. Il y a des petites bulles à la surface.

Pour ce qui est de notre vin d’orange, il continue de macérer et semble être le plus prometteur de toutes les recettes. On retrouve aussi des petites bulles dans la préparation.