Une internaute de 66 ans, Ginette, m’a envoyé un courriel émouvant et drôle au sujet des recettes de Janette. Tout d’abord, en ce qui concerne le champagne, elle nous confirme qu’il sera fort en alcool:

J’ai une histoire incroyable avec ce champagne.  Ma belle-mère qui n’était pas très riche voulait absolument servir du champagne lors de mes noces avec son fils chéri.  Après la messe, je revois tous les invités le petit doigt en l’air qui sirotaient ce champagne frais sur la pelouse à l’abri de grands arbres.  Ce fut mémorable car tout le monde se retrouvera POMPETTE pour le repas de noces.

Puis, elle nous parle des autres recettes de Janette:

Autre souvenir de ce merveilleux livre, à chaque année à l’époque des fêtes, je confectionne le pâté de berger. C’est un tradition familiale. J’ai 66 ans, hier soir, j’ai mangé mon dernier petit pâté congelé des fêtes. Et son fameux boeuf à la soupe à l’oignon que l’on oublie quelques heures au four pendant que nous sommes au travail.  Lorsque la famille rentrait du travail et de l’école, l’arôme que dégageait la maison nous convainquait qu’il y avait une grand-mère invisible qui avait mitonné le souper.  Cela nous mettait en joie pour le repas du soir avec le grand plat de boeuf au centre de la table.  Aujourd’hui mes petits-enfants qui sont en appartement m’appellent pour avoir des recettes de Janette.  Je l’adore…

Merci pour ce témoignage et j’espère que d’autres internautes partageront leurs histoires avec les recettes de Janette.