Entrevue Janette Bertrand

L’entrevue intégrale avec Janette Betrand

J’ai rencontré Janette Bertrand pour lui parler de ses recettes d’alcool. Jusqu’à maintenant, des extraits de cette entrevue ont été diffusés sur le blogue. Voici maintenant l’intégrale présentée en deux parties. Comme ça, vous n’allez rien manquer de ces moments de complicité toute coquine entre elle et moi.
Il y est question, entre autres, des origines des recettes, des trucs pour les réussir et des témoignages reçus au fil des décennies.

La première partie:

La deuxième partie:

Janette réagit aux témoignages et aux critiques

Depuis la publication de son livre en 1968, Janette Bertrand a reçu toutes sortes de commentaires au sujet de ses recettes d’alcool. Beaucoup de témoignages, dont certains envoyés par vous. En voici deux extraits:

Monique a confectionné le champagne de Madame Bertrand à la première communion de sa fille en 1969.

Je dois vous dire qu’à chaque fois les gens étaient incrédules à savoir que c’est moi qui l’avais fait. Quel souvenir pour moi et bonne chance dans votre dégustation prochaine. C’est délicieux.

Ginette aussi a déjà brassé le champagne de Janette.

J’ai une histoire incroyable avec ce champagne.  Ma belle-mère qui n’était pas très riche voulait absolument servir du champagne lors de mes noces avec son fils chéri.  Après la messe, je revois tous les invités le petit doigt en l’air qui sirotaient ce champagne frais sur la pelouse à l’abri de grands arbres.  Ce fut mémorable car tout le monde se retrouvera POMPETTE pour le repas de noces.

Au cours des dernières semaines, certains d’entre vous m’ont aussi fait part de vos réserves au sujet des recettes confectionnées avec de la levure de pain, des bananes, du pain. Voici ce que Janette en pense:

Janette explique pourquoi des recettes ont disparu

Dans l’entrevue avec Janette, je lui ai demandé pourquoi des recettes d’alcool qui se trouvaient dans le livre original de 1968 ont été exclues de la plus récente édition parue il y a cinq ans. Ainsi, le vin de fraises, le vin de carotte, de panais, de radis,. de navet et de betterave, les pêches au Cognac, la liqueur de noyau, la sangria, le caribou des Lauzon et le caribou de mon grand-père ont tous disparu. Et, bien sûr, le très incertain vin au pain que j’ai fait… et que je ne sais toujours pas s’il est buvable. POURQUOI tous ces exclus? Voici la réponse de Janette elle-même:

Les trucs de Janette pour réussir ses recettes

J’avais extrêmement peur de rater les recettes d’alcool de Janette. Quelle horreur si une grande quantité des mélanges s’était évaporée. En entrevue, Janette nous donne LE truc ultime pour réussir son coup… et en bonus un autre pour éviter de faire du vin aux “bibittes”. Je vous en parle confortablement couché sur mon divan. À voir ici:

Janette nous parle des origines du vin d’orange

Le vin d’orange est la recette d’alcool préférée de Janette. Et c’est effectivement la plus prometteuse. Mais si vous êtes trop paresseux pour la faire, je viens de découvrir qu’il se vend des mélanges de vin d’orange que l’on peut ajouter à du vin rosé ou du vin blanc. Il faut laisser macérer pendant 24 heures. Le mélange comprend en général de la vanille, de l’écorce d’orange, de la cannelle.

Revenons à la recette de Janette sans mélange. Durant l’entrevue qu’elle m’a accordée, elle me parle de comment elle a pris connaissance du vin d’orange qu’elle aime tant.

Entrevue avec Janette: son champagne

Elle est arrivée!! La première de cinq capsules de l’entrevue réalisée avec Janette. Je suis allé la rejoindre à l’Institut national de l’image et du son où elle enseigne depuis treize ans. Elle était épuisée après une journée complète d’enseignement. Mais elle a été extrêmement généreuse et nous avons eu beaucoup de plaisir à discuter de ses recettes d’alcool. Remarquez comme le décor fait penser à ceux de Radio-Québec dans les années 80. Le premier extrait d’entrevue porte sur sa découverte de la recette de champagne. Quatre autres capsules à venir dans les prochains jours.